°* Couture *° Aldaia : ma nouvelle petite robe noire

Aujourd’hui, parlons de mon projet de début janvier : la robe Aldaia de Pauline Alice. J’ai eu le coup de foudre pour cette robe au salon CSF en novembre dernier, notamment pour la version présentée en milano noir sur le stand !
Cette robe est ma réalisation de janvier pour le projet « Je couds ma garde robe capsule 2017 » (moi ? en retard dans mes publications ? Oh si peu…)

Le patron

Je ne vais pas vous refaire les explications sur le patron, dont les possibilités de combinaison sont infinies ! J’ai pour ma part choisi de combiner les manches de la version A, la jupe de la version B, et le buste de la version C. Tout un programme !
J’aime particulièrement les découpes princesses du buste, qui mettent joliment en valeur la féminité !

Ce que j’ai particulièrement aimé avec ce patron, c’est la volonté de faire des planches qui tiennent sur une table ! Fini les assemblages au sol avec une planche qui prend la moitié du salon !

Le tissu

Après avoir craqué pour le patron, je me suis mise en recherche du tissu parfait ! J’avais en tête un milano ou un néoprène fin, et j’ai trouvé mon bonheur chez Bennytex, un dimanche de virée tissus avec ma copine Fany. Virée qui n’a pas aidé mon stock au passage ! J’ai de quoi coudre des années avec ce que j’ai acheté ce jour là !

Il s’agit donc d’un petit néoprène assez fin avec un motif qui me fait penser à des plumes de paon embossé en surface.

Il dispose de l’élasticité nécessaire au modèle, et il est très agréable à porter ! A coudre c’est une autre affaire, j’ai eu du mal à maîtriser son élasticité et ça se voit sur certaines parties de la robe (les fentes en bas de la jupe et l’ourlet par exemple). Au final je ne suis pas très satisfaite du rendu, qui n’est pas très net par endroits.

La réalisation

C’est ma première réalisation d’un patron Pauline Alice, et je suis enchantée par la qualité des explications.

J’ai eu quand même quelques difficultés à coudre mon tissu, je ne suis pas satisfaite de mes pinces dos par exemple. Ceci dit, ayant dû faire des modifications pour faire coller 2 tailles, mes ajustements sont probablement à revoir. Je l’amènerai à mon cours de modélisme la prochaine fois, histoire de voir comment j’aurais pu mieux faire ^^

Vous noterez quand même les photos de la robe portée ! Faites avec la télécommande s’il vous plait !!! Il va falloir que je m’entraîne à poser et que j’aménage un endroit sympa pour les prochaines photos !

Même si elle n’est pas parfaite, elle fait son effet… je porte ma robe Aldaia en soirée ou pour dîner au resto et elle m’a valu quelques compliments. Par contre, malgré le tissu « sobre » utilisé, elle n’est clairement pas compatible avec mon travail !

Je vous ferai prochainement un point « The Wearability Project » sur mes cousettes de la saison et ma garde robe d’hiver… stay tuned !


INFORMATIONS UTILES

Le patron

° Aldaia dress de Pauline Alice
° Taille 38 en haut / 40 en bas
° Modifications
……….* ajustement des pinces dos (-1 cm par pince)
……….* ajustement de la pièce devant (40 aux hanches vers 38 à la taille)
……….* jupe raccourcie de 6 cm

Le matériel

°* Tissu scuba/néoprène fin chez Bennytex


 

2 comments

Laisser un commentaire