°* Couture *° Ma robe Harlequin

Robe Harlequin

Aujourd’hui, je propose de lancer une série d’articles avec mon évolution en couture, notamment sur les robes ! Ce premier article vous présente donc ma première robe : Harlequin, issue du premier numéro de La Maison Victor.

L’occasion aussi de vous présenter ma nouvelle assistante en couture : Hortense !!! Ce magnifique buste de couture est arrivé il y a quelques jours chez moi, grâce à mes amis « de la mort qui tue » !!! Je l’ai prénommée ainsi en clin d’oeil aux 2 trilogies de Katherine Pancol, que j’affectionne particulièrement.

Robe Harlequin

La robe est réalisée dans un petit armuré bicolore mauve/blanc à paillettes, trouvé au marché aux tissus de Courtrai quelques mois avant. En tenue il s’apparente à un lainage, idéal pour la tenue d’une robe d’hiver ou de demi-saison. Au fur et à mesure des lavages, le tissu s’adoucit mais j’avoue qu’au début ça grattait pas mal !

Le modèle en lui même est ultra simple. Un devant, un dos, et des parementures au col et aux manches (il est possible de finir avec un biais également). L’idéal pour se lancer !
Ma principale difficulté réside dans le patron, du fait que j’ai 2 tailles de différence entre le haut et le bas. Mais rien d’insurmontable, j’ai réussi à faire une jonction nette et dans démarcation ! Première victoire !

Robe Harlequin

J’ai également appris à coudre des parementures, et à surpiquer. Ma technique s’est nettement améliorée depuis, puisque de nombreux modèles réalisés depuis intègrent ce système.
L’ourlet est lui réalisé de manière invisible, j’ai donc appris à réaliser cette technique à la main.

IMG_2260-2

Au final, cette robe est une pièce maîtresse de ma garde robe depuis l’automne, je la porte très souvent. D’autres modèles sont venus compléter mon armoire depuis, on reparlera bientôt !

Et vous, quels sont vos modèles de robe favoris ?

5 comments

Laisser un commentaire